⟵ Retour

Réponse APF France Handicap

Suite à la réception du courrier de l'antenne de Mulhouse de l'APF - France Handicap vous trouverez les réponses et les engagements que j'ai pris afin d'offrir un #NouvelHorizon plus inclusif. Vous trouverez en accompagnement un audio avec l'ensemble des 12 premières mesures, ainsi que sa traduction en Français Facile  comme je m'y suis engagée. 

Retrouver notre tract en Français facile en cliquant ici --> TRACT 12 Mesures en Français Facile 

Madame, 

Merci de votre courrier qui m’est bien parvenu. Les questions nombreuses, complètes et précises me permettent de détailler mon projet pour cette élection à venir en matière d’inclusion des personnes en situation de handicap et leur entourage. Comme vous le mentionnez les difficultés auxquels font face ces personnes quotidiennement ne sont pas acceptables dans notre société républicaine.  Leur situation bafoue les principes fondamentaux qui la fondent.  

Notre société doit être "inclusive" c’est à dire s'adapter aux différences de chacun. Elle doit aller au devant des besoins exprimés afin de donner toutes les chances de réussite dans la vie. L'inclusion exige, pour s'appliquer entièrement, la mobilisation et la volonté collectives des corps social, politique et économique afin de repenser leurs modes de réflexion et d'organisation pour l'intégration des personnes les plus fragiles. 

Nous devons donc saisir à bras le corps cette question et apporter des solutions concrètes. C’est ce que je m’engage à faire dans le cadre de mes responsabilités si je suis élue.

  1. Rendre accessible la campagne: Les vidéos publiées sur mon site sont déjà doublées en langue des signes ou en sous titres. En ce qui concerne le programme, j’ai prévu d’en faire une version lue disponible sur internet ainsi qu’une version FALC. Les salles que j’utilise pour mes réunions publiques sont accessibles. Les bureaux de vote le sont aussi, mais cela ne relève pas encore de ma compétence.
  2. Promouvoir et rendre effectif le droit de vote pour tous, y compris pour les personnes sous tutelle: Je vais créer un documentation spécifique rappelant ce droit qui sera distribuée via le réseaux spécialisé.
  3. Garantir 100% des bureaux de vote accessible et faciliter l’organisation du transport le jour du scrutin. Je ferai organiser une formation spécifique pour tous les représentants de ma liste qui seront présents dans les bureaux de vote afin qu’ils soient en situation d’aider les personnes en situation de handicap. Je m'appuierai sur la documentation Handeo. Cependant, si un membre de votre association était disponible, l’action serait encore plus efficace.
  4. Permettre à tout citoyen et citoyenne en situation de handicap et à leur représentant de participer à la vie publique et aux orientation de la commune
  5. Une des première action que j’aurai l’occasion de mettre en oeuvre sera d’organiser une grande concertation sur l’aménagement de la place de la cathédrale, qui se tiendra physiquement sous forme de forum sur la place. Ce forum permettra à toutes les personnes en situation de handicap d’y participer, parmi les thèmes abordé, le handicap et l’inclusion sera en bonne place et je me mettrai en rapport avec les structures de prise en charge du handicap pour m’assurer qu’il y aura une participation effective de personnes en situation de handicap dans leur diversité. 
  6. Ensuite je m’assurerai que les publications de la ville sont accessibles à tous et toutes. Ce sera notamment le cas du Point Colmarien qui aura une version audio et une version FALC.
  7. Promouvoir l’accessibilité optimale et une qualité d’usage au cadre bâti, aux équipements aux transports, aux voiries et aux espaces publics. 
  8. En ce qui concerne les bâtiments communaux, un diagnostic sera nécessaire, mais il me semble que l’essentiel des adaptations nécessaires pour les établissements recevant du public ont été faites.
  9. Un effort sera mené auprès des établissements recevant du public privé qui ne sont pas encore accessible.
  10. La voirie a aussi fait l’objet d’adaptation, mais il y a encore beaucoup à faire. Le plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics date de 2008 et n’a pas été actualisé. Je m’engage à en faire le bilan et l’actualiser dans le cadre de l’élaboration du plan de déplacement urbain (PDU) que nous devrons faire.  (cf infra)
  11. J’ai déjà eu l’occasion de dire que l’amélioration des relation avec les commerçants était un éléments essentiel de la vie communale. Cela me permettra de porter auprès d’eux vos propositions. J'inviterai les commerçants à rendre accessible leurs commerce avec l’aide de la commission communale d’accessibilité. Je créerai un répertoire des commerces conformes ADAP ou équivalent afin de mettre en valeur ceux qui auront fait l’effort des adaptations nécessaires. 
  12. Faciliter l’accès à l’information via les technologies de l’information et de la communication, la signalétique, le langage facile à lire et à comprendre FALC. Comme je l’ai mentionné plus haut, je ferai mon programme en FALC, puis une fois en responsabilité, les documents communaux les plus utiles. C’est une action peu coûteuse et extrêmement importante qui aura des effets bien au delà des personnes déficientes intellectuelles.
  13. Former le personnel municipal à l’accueil de toutes les personnes à besoin spécifiques: Bien sûr. J’ajoute que les formulaires les plus courants seront traduits en braille.
  14. Plan municipal de mobilité pour les personnes à mobilité réduite dans les 6 mois. Bien sûr. La mobilité est une question essentielle à Colmar pour tous et je lancerai un diagnostic suivi d’un plan global pour cela. Les personnes à mobilité réduite en seront un élément essentiel. Cela sera lancé dès le mois de mai 2020 lors de l’installation du forum, place de la cathédrale, mentionné plus haut. Il est revanche probable que plus de 6 mois soient nécessaires pour en tirer toutes les conclusions.
  15. Programmer la mise en accessibilité pendant le mandat municipal de tous les points d’arrêt des transports urbains et interurbain. Oui, bien sûr je réaliserai un diagnostic à l’issue duquel je pourrai déterminer la part réalisable. Une part importante des arrêt et des véhicules sont déjà, d’après les informations dont je dispose, accessibles. D’une façon générale nous profiterons de l’ensemble des avancées qui sont permises par la loi mobilité et notamment:
  16. L’agglomération de Colmar, en tant qu’autorité organisatrice de la mobilité, étudiera les mesures possible en faveur des personnes vulnérables : mise en place d'aides financières individuelle, de conseil ou accompagnement individualisé, services spécifiques, les tarifs préférentiels pour les accompagnateurs... 
  17. Les données relatives à l'accessibilité des services et des parcours aux personnes à mobilité réduite pour permettre l'émergence de GPS et calculateurs d'itinéraires, de bout en bout, prenant en compte les capacités de tous, et d'applications de guidage pour les personnes aveugles et malvoyantes seront collectées et rendues publiques. J’en ferai de même pour certains itinéraires piétonniers et les voiries communales dans les 200m autour du point d'arrêt.
  18. L'accessibilité aux personnes à mobilité réduite de places de stationnement comportant des bornes de recharge électriques sera garantie.
  19. Je m’assurerai que Colmar Agglomération publie des rapports périodiques de mise en accessibilité du réseau afin d'informer les voyageurs sur l'avancée de l'accessibilité. Conformément à la charte open data que je mettrai en place ces information seront mise largement et facilement disponible. Une synthèse sera disponible selon les cas en format audio ou en braille. Les échanges avec les associations locales, dont la votre, permettront de déterminer la meilleure formule.
  20. Recenser systématiquement les logements accessibles et les logements adaptés par les bailleurs sociaux: Bien sûr je mènerai ce recensement s’il n’est pas déjà fait. Pôle Habitat a engagé une démarche récemment dont les résultats ne sont pas connus. J’ajoute que je m’attacherai à rendre inclusive la “fête des voisins”. Cet évènement de convivialité est devenu essentiel à la vie des quartiers, et pourtant il n’est pas assez répandu dans la ville de Colmar. La ville fournira à ceux qui en feront la demande des tables et des bancs pour faciliter l’organisation et les bailleurs sociaux seront mobilisés afin de s’assurer que des événements soient organisés sur l’ensemble de leur patrimoine. L’inclusion sera un des critère de réussite essentiel et nous vous associerons à sa conception.
  21. Mettre en place un fichier commun général de l’offre et de la demande en incluant les critère DALO: La mise en place de ce type de fichier est une opération très complexe. Elle sera cependant facilité par le nouveau mode de gestion en flux que tous les bailleurs doivent mettre en place ainsi de le développement en cours du logiciel Hermes. Naturellement la prise en compte du public DALO est un critère essentiel. J’ai donc bon espoir que nous parvenions à satisfaire votre demande légitime dans le cadre du mandat.
  22. 100% des logements accessibles: En l’absence de diagnostic il est difficile de répondre précisément à cette question. Je m’engage en revanche à recenser et diagnostiquer l’ensemble du parc social, à évaluer les difficultés les plus importantes en découlant et  à en publier les résultats.
  23. Permettre l’accueil et la scolarisation des enfants en situation de handicap: L'accompagnement scolaire est de la compétence de l’éducation nationale. Cependant, nous veillerons que l'accueil dans les activités périscolaire soit possible quelque soit le handicap.   Cela devra faire là aussi l’objet d’un diagnostic qui sera publié. 
  24. Organiser des temps de rencontre et de sensibilisation sur le handicap et l’école inclusive. Une campagne de sensibilisation sera menée en associations avec les différentes associations et tout particulièrement au sein des conseil d’école   
  25. Impulser ou renforcer la politique de l’emploi des personnes en situation de handicap au sein de l’équipe municipale. Campagne de lutte contre les discrimination. Sur le site de promotion des terrains de stage et des emplois un onglet sera spécifiquement créé pour promouvoir les emplois inclusifs  
  26. Mobiliser le centre d’action social pour engager des actions en direction des personnes en situation de handicap. Information, Orientation, aides financières. Le CCAS de Colmar est déjà assez actif, particulièrement en direction des personnes âgées. Je ferai en sorte qu’il se préoccupe avec la même intensité des priorités  relatives aux personnes en situation de handicap. Une guide équivalent à celui produit pour les personnes âgées sera fait pour les personnes en situation de handicap.
  27. Etat des lieux de l’accessibilité du cheminement vers les lieux de soin et équipements médicaux. Cf chapitre précédent.
  28. Favoriser l’implantation de maison de santé. Dans le cadre de la conférence régionale de la santé et de l'autonomie nous appuierons le déploiement  de la politique de santé auprès des personnes en situation de handicap et notamment la démarche ”Accès aux soins courants des personnes handicapées : Cap HandiSoins”  
  29. Développer des contrats locaux de santé en intégrant une dimension handicap. Le contrat local de santé (CLS) est un outil porté conjointement par l’Agence Régionale de Santé et la collectivité territoriale pour réduire les inégalités territoriales et sociales de santé. Colmar n’en dispose pas alors que le dispositif est jugé indispensable par l’Etat pour une politique de santé efficace. A l'image d’autres villes nous étudierons donc, avec l’ARS, les professionnels et les associations concernés les attentes, les besoins et les services à développer sur Colmar afin de mettre au point un contrat local de santé
  30. Développer les actions de promotion de la santé accessibles à tous, sport adapté.  Nous sommes convaincus de la nécessité de promouvoir des actions de promotion de la santé pour tous en y associant des activité de sport adapté. A cet effet, nous prendrons l'initiative de réunir les acteurs concernés pour déployer des actions adaptées aux besoins spécifiques.  Une action particulière sera menée sur l’usage du vélo en tant que moyen de transport et de sport. Les infrastructures que nous créerons seront adaptées à la basse vision en utilisant des revêtements colorés pour créer du contraste, nous élargirons la prime vélo aux matériels adaptés aux handicaps tels que tricycle, portes fauteuil et vélo couchés. Des consultants spécialisés et ergothérapeuthes interviendront pour une mise en oeuvre précise et efficace de ces mesures.

Veuillez agréer Madame l’expression de mes sincères salutations

Stéphanie Villemin 

Candidate à la mairie de Colmar 


Programme Complet
Retrouvez notre programme en version numérique pour (re)découvrir nos 123 mesures. 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK